Domestiquer le chanvre

Justine Duchene & Chaire IDIS, La chanvrière, Moulin de Brousses et Villaret, Moulin de Kéréon

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-013

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-012

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-01

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-07

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-03

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-05

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-04

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-06

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-014

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-08

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-09

chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-013
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-012
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-01
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-07
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-03
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-05
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-04
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-06
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-014
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-09
chaire idis-projet-domastiquer le chanvre-justine-duchene-08

projet

Les agro-matériaux et leur emploi connaissent un intérêt croissant depuis plusieurs années notamment dans le champ du design face aux problématiques soulevées par l’utilisation de matériaux pétro-sourcés. Il m’a alors semblé nécessaire de prendre du recul sur cet engouement et d’adopter un positionnement critique sur cette vision binaire de l’écologie qui laisserait à penser qu’un matériau d’origine végétale serait toujours supérieur à un matériau issu de la pétrochimie.

Cette remise en question des matières premières employées dans la conception et la production d’objets, a notamment entraîné des incohérences entre ce que la matière « peut » et l’usage qu’on veut lui imposer.
Pour ce projet, j’ai alors entamé une réflexion par la ressource et la matière qu’on en tire plutôt que d’essayer d’imposer à celle-ci un usage et une forme définis au préalable.

Le travail de la Chaire IDIS autour du chanvre, ayant été une source de références pendant l’écriture de mon mémoire intitulé Au fil de la terre, une enquête de bon sens sur les agro-matériaux, je me suis naturellement intéressée à cette fibre qui est cultivée sur notre territoire. Autour de cette plante, il existe déjà une filière de culture et de transformation établie en France qui propose en particulier des matériaux à destination du BTP. Je me suis alors demandée comment intégrer le chanvre et ses multiples propriétés (acoustique, thermorégulatrice, absorbante, filtrante…) qui répondent aux enjeux de « confort atmosphérique » à l’intérieur de nos habitats.

Parmi les savoir-faire liés à cette plante, celui de la papeterie artisanale est aujourd’hui particulièrement en difficulté face aux papetiers industriels et semi-industriels qui monopolisent le marché du papier. Il y a donc un enjeu d’ouverture à de nouveaux champs d’applications pour les artisans papetiers qui s’intéressent entre autres aux domaines de l’architecture d’intérieure et du design d’objet.

Ce projet a pour ambition de proposer de nouveaux usages autour du matériau papier chanvre, à partir de l’observation, de l’apprentissage et de l’appropriation des techniques de papeterie artisanale. L’expérimentation et l’échantillonnage deviennent alors un fil conducteur dans l’émergence de nouvelles caractéristiques de cette matière et dans la poursuite du projet.

À travers les dimensions sensibles, techniques, patrimoniales de cette matière, je souhaite proposer une étagère qui intègre le papier comme un élément fonctionnel et esthétique. Ces éléments modulables et manipulables en chanvre permettent d’utiliser ce mobilier comme une cloison qui s’ouvre et se ferme plus ou moins dans l’espace domestique. Elle permet d’isoler une partie de la pièce de vie d’un point de vue sonore et visuelle et de permettre à différents usagers de cohabiter dans le même espace sans se gêner dans leurs activités respectives.

Domestiquer le chanvre est un projet qui souhaite donc mettre en avant l’intégration, la valorisation et la pérennisation du savoir-faire des papetiers artisanaux à travers une production d’objet à l’échelle artisanale.

calendrier

Décembre 2021 : Collégiale
Décembre 2021 – Janvier 2022 : Entretien avec Claudine Latron, André Durand (Moulin de Brousses et Villaret), Jean-Yves
Doyard (Moulin de Kéréon)
17 mars 2022 : Collégiale

28 Avril 2022 : Diplôme Blanc

16 Juin 2022 : DNSEP, obtenu avec les félicitations du jury

Septembre-Octobre : Exposition Design’R, Le Cellier, Reims
• 7 octobre : Présentation du projet aux Rencontres « Cheminements chanvriers en Grand Est », co-organisées par la chaire IDIS (ESAD de Reims), l’UMR Fare Inrae (URCA) et le laboratoire Regards  (URCA), Médiathèque Falala, Reims

 

production

Mémoire de DNSEP
Réalisation des maquettes et test échelle 1
Exposition Design’R au Cellier, septembre-octobre 2022
Participation aux rencontre « Cheminements chanvriers en Grand Est », co-organisées par la chaire IDIS (ESAD de Reims), l’UMR Fare Inrae (URCA) et le laboratoire Regards (URCA), Médiathèque Falala, Reims