SEEIT

Chaire IDIS & Lire Aussi, Living Lab ActivAgeing, UTT, Césaré, S.A.V.S Reims

1080x764-exemple

chaire idis-projet-SEEIT 8

chaire-idis-projet-seeit-13

chaire-idis-projet-seeit-19


SUSPENSION ACOUSTIQUE

Martin Barraud et Yohann Simonnot

Le centre de ressource est un espace très haut, qui produit une nuisance acoustique significative. Pour palier ce problème et améliorer l’environnement sonore destiné à accueillir des malvoyants et non-voyants, des suspensions acoustiques sont installées.
Ces objets valorisent le savoir-faire local du dernier vannier des Ardennes afin de construire des structures légères et facilement manipulables, associant les techniques de vannerie au feutre et au bois cintrable.

chaire-idis-projet-seeit-16


CASCADE

Jaïna Ennequin, Sarah Basset et Suying Huang

Le projet "Cascade" est un paravent qui au-delà de sa fonction première de séparation de l'espace, offre une expérience à la fois tactile et sonore.
Deux notions sont travaillées ici : la lumière et le toucher. L’objet invite à la manipulation par une gestuelle intuitive générant du mouvement.
Il est constitué d'une multitude d'éléments s'entrechoquant les uns avec les autres produisant alors des sonorités différentes.

chaire-idis-projet-seeit-18


GRANDHAM,UN VOYAGE DANS L'HISTOIRE

Apolline Muet et Laura Ollivier

« Grandham, un voyage dans l’histoire » est une application mobile.
À travers les témoignages d’habitants du village et de photographies
d’archives, elle vous invite à revivre la grande histoire de ce petit
hameau. Bouleversements des grandes guerres françaises ou anectodes du quotidien, baladez-vous virtuellement sur la carte pour dévoiler les mémoires de Grandham...

chaire-idis-projet-seeit-21


LIVRE D'OR

Arum Lee et Laurane Richard

Ce projet interroge la façon de laisser une trace de son passage
au sein de Grandham, et ainsi comment partager son expérience qui en résulte. Le concept du livre d’or s’est imposé en reprenant la symbolique du bâton de relais passant de main en main. Cet objet est l’objet totem de Grandham, rassemblant de nombreux témoignages. Il est présent au centre de ressources et peut être transporté lors d’activités au sein du village.

chaire-idis-projet-seeit-20


LE SOLDAT AVEUGLE

Aurore Assimon Amata, Victor Grenez et Clément Legrand

Le Soldat Aveugle est une application pour un jeu-vidéo sonore. Il s’agit d’une fiction se déroulant durant la première guerre mondiale et s’inscrivant dans l’histoire du village de Grandham, dont le but est d’identifier un espion. Le parti pris d’utiliser uniquement le son permet de proposer une interface accessible à tous, dans des conditions similaires.

chaire-idis-projet-seeit-15


LE LAVOIR

Alice Baraud, Clara Marcenac et Camille Tomei

A Grandham, le son de l’eau est omniprésent et représente un véritable repère, exacerbé par un lavoir au centre du village.
Ce lieu est devenu un espace sensoriel à l’aide d’une installation sonore fonctionnant avec deux mouvements : l’eau qui s’écoule naturellement et l’interaction du visiteur. Des objets en porcelaine, verre et faïence sont déposés sur l’eau, ils se rencontrent et créent une surprise sonore ou peuvent être actionner à l’aide de divers dispositifs par le visiteur.

chaire-idis-projet-seeit-17


JARDIN SENSORIEL

Céline Mast et Marine Hurel

Ce projet propose un parcours à mi-chemin entre le labyrinthe et le jardin sensoriel, afin de faciliter une expérience sensorielle concentrée sur le toucher et l’odorat.
Au coeur de ce labyrinthe se trouve une petite place pour être en totale immersion dans cet environnement orné d’osier planté qui rend hommage aux techniques d’osiériculture pratiquées en Champagne-Ardenne.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/chaireidqa/www/wp-content/plugins/new-royalslider/classes/rsgenerator/NewRoyalSliderGenerator.php on line 339
1080x764-exemple
chaire idis-projet-SEEIT 8
chaire-idis-projet-seeit-13
chaire-idis-SEEIT-suspension-acoustique

SUSPENSION ACOUSTIQUE

Martin Barraud et Yohann Simonnot

Le centre de ressource est un espace très haut, qui produit une nuisance acoustique significative. Pour palier ce problème et améliorer l’environnement sonore destiné à accueillir des malvoyants et non-voyants, des suspensions acoustiques sont installées. Ces objets valorisent le savoir-faire local du dernier vannier des Ardennes afin de construire des structures légères et facilement manipulables, associant les techniques de vannerie au feutre et au bois cintrable.
chaire-idis-projet-seeit-16

CASCADE

Jaïna Ennequin, Sarah Basset et Suying Huang

Le projet "Cascade" est un paravent qui au-delà de sa fonction première de séparation de l'espace, offre une expérience à la fois tactile et sonore. Deux notions sont travaillées ici : la lumière et le toucher. L’objet invite à la manipulation par une gestuelle intuitive générant du mouvement. Il est constitué d'une multitude d'éléments s'entrechoquant les uns avec les autres produisant alors des sonorités différentes.
chaire-idis-projet-seeit-18

GRANDHAM,UN VOYAGE DANS L'HISTOIRE

Apolline Muet et Laura Ollivier

« Grandham, un voyage dans l’histoire » est une application mobile. À travers les témoignages d’habitants du village et de photographies d’archives, elle vous invite à revivre la grande histoire de ce petit hameau. Bouleversements des grandes guerres françaises ou anectodes du quotidien, baladez-vous virtuellement sur la carte pour dévoiler les mémoires de Grandham...
chaire-idis-projet-seeit-21

LIVRE D'OR

Arum Lee et Laurane Richard

Ce projet interroge la façon de laisser une trace de son passage au sein de Grandham, et ainsi comment partager son expérience qui en résulte. Le concept du livre d’or s’est imposé en reprenant la symbolique du bâton de relais passant de main en main. Cet objet est l’objet totem de Grandham, rassemblant de nombreux témoignages. Il est présent au centre de ressources et peut être transporté lors d’activités au sein du village.
chaire-idis-projet-seeit-20

LE SOLDAT AVEUGLE

Aurore Assimon Amata, Victor Grenez et Clément Legrand

Le Soldat Aveugle est une application pour un jeu-vidéo sonore. Il s’agit d’une fiction se déroulant durant la première guerre mondiale et s’inscrivant dans l’histoire du village de Grandham, dont le but est d’identifier un espion. Le parti pris d’utiliser uniquement le son permet de proposer une interface accessible à tous, dans des conditions similaires.
chaire-idis-projet-seeit-15

LE LAVOIR

Alice Baraud, Clara Marcenac et Camille Tomei

A Grandham, le son de l’eau est omniprésent et représente un véritable repère, exacerbé par un lavoir au centre du village. Ce lieu est devenu un espace sensoriel à l’aide d’une installation sonore fonctionnant avec deux mouvements : l’eau qui s’écoule naturellement et l’interaction du visiteur. Des objets en porcelaine, verre et faïence sont déposés sur l’eau, ils se rencontrent et créent une surprise sonore ou peuvent être actionner à l’aide de divers dispositifs par le visiteur.
chaire-idis-projet-seeit-17

JARDIN SENSORIEL

Céline Mast et Marine Hurel

Ce projet propose un parcours à mi-chemin entre le labyrinthe et le jardin sensoriel, afin de faciliter une expérience sensorielle concentrée sur le toucher et l’odorat. Au coeur de ce labyrinthe se trouve une petite place pour être en totale immersion dans cet environnement orné d’osier planté qui rend hommage aux techniques d’osiériculture pratiquées en Champagne-Ardenne.

contexte

SEEIT – Un séjour comme Expérience Esthétique, Inclusive et Technologique en faveur du bien-être et du développement de l’autonomie des personnes aveugles et déficientes visuelles.

SEEIT est un projet Innov’Action, subventionné par la région Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine.

projet

Le projet vise à développer l’accès aux loisirs, à la culture et à la création artistique pour les personnes ayant des déficiences visuelles dans un cadre adapté. L’enjeu du projet repose donc d’une part sur l’analyse et le design de lieux adaptés à des pratiques, et d’autre part sur le développement des activités qui animeront ces lieux.

Ces activités proposeront au public visé d’avoir accès à des expériences hors de leur quotidien, comme le déplacement dans la nature, l’utilisation de technologies innovantes et les pratiques artistiques et de création, ainsi que de nouer de nouvelles relations sociales avec les participants au séjour et avec les habitants de Grandham. L’accès à ces expériences constituera une opportunité pour les personnes ayant des déficiences visuelles de développer leurs connaissances et savoir-faire et surtout leur confiance dans leur autonomie.

Le projet tend également au développement d’une démarche participative entre les personnes accueillies au gîte et les habitants de Grandham au travers de l’aménagement d’un lieu créatif, identifié en tant que pôle d’innovation sociale et facteur de développement durable sur son territoire.

recherche

Une situation multi-parties prenantes : répondre par un objet à une diversité d’usagers

En s’appuyant sur la proposition concrète d’aménager un gîte nature à l’usage d’une communauté mal et non-voyante, le projet SEEIT a permis d’expérimenter une situation de création multi-parties prenantes. En effet, pour répondre aux besoins spécifiques de ce groupe, ainsi qu’à leur désir de découverte du lieu et des technologies, en autonomie, il aura fallu réunir une variété de profils et d’acteurs : ingénieurs, designers, acousticien, anthropologue, associations accompagnant les malvoyants, habitants du village accueillant le gîte… Il s’agissait ainsi d’expérimenter l’élaboration d’une démarche de co-construction, et de voir quels types de résultats et de formes en découleraient.

chaire idis-projet-SEEIT 4

Les projets de design qui ont émergé de cette expérience, non prévisibles au départ, s’avèrent afficher des caractères singuliers et uniques, liés aux rencontres humaines, à l’implantation géographique du lieu et à l’intelligence collective convoquée. Ainsi le développement d’un jeu et d’une application pour découvrir de façon interactive l’histoire de ce petit village des Ardennes ; mais aussi un système de suspensions pour améliorer la qualité acoustique du centre de ressources, conçue en collaboration avec le dernier osiériculteur de la région ; ou encore un jardin-labyrinthe des senteurs, qui répond aussi bien au plaisir des enfants du village de se cacher qu’à celui des aveugles de découvrir les végétaux.

Tous ces travaux répondent à un enjeu de recherche spécifique au design, qui induit ici l’approche de recherche-projet : comment superposer des usages différents, par des usagers dont les besoins diffèrent, dans une même et seule production ? Les besoins des habitants, tout autant que ceux des visiteurs de passage et de la communauté malvoyante en séjour à Grandham ont été pris en compte et ont donné lieu à des propositions hybrides, où l’accessibilité et l’intérêt multi-sensoriel, tout autant que les aspects récréatif et culturel pour tous parviennent à se superposer.

Un accompagnement anthropologique des carnets d’expérience

Pour chaque projet, les étudiants ont tenu un carnet d’expérience, encadré par la chercheuse en anthropologie Alexandra Borsari, en documentant leurs échanges avec les divers interlocuteurs. Ils y ont reporté les interviews menées, leurs observations, le parcours de pensée de leur projet, leurs choix mais aussi les impasses rencontrées. Le tout est nourri de croquis, photographies, schémas, organigrammes ou cartographies permettant de visualiser pas à pas leur démarche de création.

chaire-idis-projet-seeit-11
1. Paravent CASCADE, projet de Jaïna Ennequin, Sarah Basset et Suying Huang
2. LE LAVOIR, projet d’Alice Baraud, Clara Marcenac, Camille Tomei
3.SUSPENSION ACOUSTIQUE, projet de Martin Barraud et Yohann Simonnot,
4. LE SOLDAT AVEUGLE, projet d’Aurore Assimon Amata, Victor Grenez, Clément Legrand
5. JARDIN SENSORIEL, projet de Céline Mast et Marine Hurel
6. LIVRE D’OR, projet d’Arum Lee et Laurane Richard
7. GRANDHAM, UN VOYAGE DANS L’HISTOIRE, projet d’Apolline Muet et Laura Ollivier

calendrier

• 25 mars 2016 : Rencontre S.A.VS., présentation de leur mission et des règlementations.
• 07-09 mars : workshop 1 à Grandham, prise de connaissance du lieux et de ces contraintes.
Rencontre avec l’ensemble des partenaires et des habitants de Grandham.
• mars-avril : développement des pistes retenues, à l’ESAD.
• 02-03 mai : workshop 2 à Grandham, installation de maquette de principe, tests de manipulation, prise de sons, visite des entreprises locales.
• mai : mise au point technique des projets, à l’ESAD.
• 26-27 mai : workshop 3 à Grandham, finalisation des projets.
• 28 mai : présentation des projets aux villageois et officiels, à Grandham.
• juin-juillet : réalisation des carnets d’expérience et installation des projets à Grandham.
• septembre-décembre : conception du catalogue du projet.
• 03-05 octobre : séjour tests avec un public de non-voyant et mal-voyant, à Grandham.
• novembre : plantation du jardin sensoriel.
• 29 juin 2017 : inauguration du projet à Grandham.

production

• Carnets d’expérience
• Réalisation des maquettes et prototypes
Dépôt des dessins auprès de l’INPI
Publication